15:10

19
nov

Le Dératiseur de l'Opéra

photographe,photographie,irving s. t. garp,tutu,danseuses,petits rats,dératiseur,rats,opéra,danse

C’était un samedi de janvier, le temps se RAfraîchissait sérieusement.
Comme tous les jours je sortais RAgaillardi, laissant ma progéniture regarder une fois de plus cette RAvissante histoire de RAtatouille.
Sous les regards critiques et les RAgots permanents de la RAcaille du quartier, je RAssemblais le matériel nécessaire à l’opération du jour.
Tel un RApace, je rôdais dans cette banlieue chic à la recherche désespérée de mes proies.
Soudain, je vis cet immeuble sinistre et peu Ragoutant. De toute évidence, c’était là, je le sentais.
En me RApprochant, j’entendis leurs Râles si particuliers, j’étais RAssuré.
Je les aperçus enfin, s’adonnant à leurs jeux favoris, sautant, tournant sur elles-mêmes, s’étirant et se mettant même sur la pointe de leurs pattes. Quel ravissement !
Il était temps de passer à l’action, l’équipe était déjà en place. Aux commandes, Irving S.T. Garp pour qui ce n’était pas une première, il maîtrisait le sujet c’était certain.
Sans me laisser RAttraper par les émotions, je devais RApidement me mettre en place. Il ne fallait pas RAter le moment propice, ce devait être RAdical.
Elles étaient là dans un coin, face à leur destin.
Leurs regards apeurés me RAmenèrent pour la première fois à la réalité, mais il était déjà trop tard, mon acte était à tout jamais figé par l’artiste.
Des remords, sans doute…
C’est peut-être ce qu’on appelle les risques du métier…

Vincent Facon


| |  Facebook | | |