18:19

2
déc

Courant d'Air

photographe,photographie,irving s. t. garp,courant d'air,femme,cheveux,sèche-chevuex,blonde,crâne


Bruxelles, un dimanche après-midi d’hiver.
Les deux garçons parcourent les salles du musée tels des tornades miniatures, plus occupés à jouer et à se chamailler qu’à regarder les œuvres, si ce n’est d’un œil distrait.
Soudain, l’un d’entre eux s’arrête et dit à l’autre « Eh regarde cette photo, elle est comique ». L’autre garçon s’interrompt, regarde, et répond « Ben quoi ? ». Et une fraction de seconde plus tard : « Eh oui !».
Et les voilà qui s’éloignent, éclatant de rire et échangeant l’un, un « trop cool », l’autre, un « trop drôle », déjà occupés à reprendre leur jeu tels deux « Quick et Flupke ».
Observant la scène, alors que j’étais moi-même fasciné par cette photo, mon regard ne cessant d’y revenir encore et encore, comme si elle contenait un aimant, je ne pus m’empêcher de penser que ces deux garçons avaient raison.
Ils avaient spontanément exprimé la raison pour laquelle cette photo retenait mon attention depuis de longues minutes. Ce côté banal d’un geste quotidien, combiné à l’aspect décalé, plein d’humour et défiant la logique, titille notre esprit critique, nous fait sourire, retient notre attention et, en fin de compte, nous touche.
Un beau clin d’œil au surréalisme belgo-belge !
Yannick Gilson

| |  Facebook | | |