06:05

7
fév

La Va-Nu-Pieds

La Va-nu-Pieds.jpg

Elle est pieds nus, lui, en chaussures. 

C'est quelque part, sur un quai. 

Il porte une veste et un jean's, et elle, une jupe courte et un pull léger. 

On dirait que, dehors, le climat n'est pas pareil pour l'un et l'autre. 

Sont-ils amis, amants, voisins ou cousins ? 

Sans doute comptent-ils monter dans ce métro-là... ou peut-être pas. 

Il se peut qu'il y grimpe et qu'elle choisisse de rester. 

Ou l'inverse. Ou qu'ils y montent tous les deux. 

On est là, mais on ne sait pas vraiment où, et l'on ne sait pas non plus où on va. 

 

Irving S.T. Garp a suspendu le temps dans un cliché en mouvement où l'interrogation du spectateur rythme le sens de l'image. 

Tandis qu'il laisse tout le champ des possibles quant à l'histoire que nous pouvons déceler dans une composition parfois simple, mais juste, l'artiste nous pose mille et une questions qui ne dépendent que de notre capacité à plonger dans un univers absurde et vrai à la fois, dans une forme de folie où cohabitent sur la même planète l'homme et ses pulsions, l'individu et l'image dérisoire qu'il peut déverser aux yeux des autres, en passant par de l'étrange et du loufoque, du cocasse et de l'insolite.

| |  Facebook | | |